Prototypage de circuit électronique

Florian , jeune ingénieur, en transition professionnelle, est venu spontanément adhérer au fablab début juin, notamment pour garder un contact social et mettre ses compétences d’ingénieur au service du FabLab et en échange, apprendre à utiliser les machines numériques.

Sa démarche n’a pas tardé à montrer son utilité, puisque grâce à ses contacts, Florian a été sollicité pour réaliser un prototype électronique pour une jeune société : “Wis element”, dont le laboratoire d’études est basé à Nantes .

Il a fallu tout d’abord que Florian analyse la demande et réalise un circuit théorique qu’il a modélisé sur un logiciel de conception de circuits imprimés KICAD. Ci-contre le schéma structurel réalisé.

Logiciel KICAD

Une fois le schéma théorique réalisé, KICAD va générer le fichier dit “de routage” de la carte électronique, c’est-à-dire la suite d’instructions comprises par la fraiseuse numérique pour graver les pistes et faire les trous.

Représentation des connexions entre les composants

Fraisage de la carte Epoxy cuivrée

La fraiseuse en enlevant la couche de cuivre de la plaque Epoxy (qu’on appelle PCB Printed Circuit Board) sur une profondeur de 0,1 mm crée le circuit.

Prototype monté

La fraiseuse réalisera dans une seconde passe les trous qui permettront d’insérer les composants électroniques par l’autre face tel qu’on peut le voir ici après implantation des composants et câblage du circuit

Florian a pu démontrer à son client que l’objectif était atteint, avec une photo de l’écran de l’oscilloscope qui montre le signal en entrée et le signal en sortie de circuit.

Oscilloscope

Ce prototype avait pour but de réaliser un simulateur pour une fonction externe, ce qui a pu être réalisé dans un temps record  et à des conditions très accessibles grâce au Fablab. Cette expérience montre le rôle que peut jouer un Fablab dans le développement économique, grâce aux capacités de prototypage, à la réactivité et aux compétences du Fablab Robert-Houdin en l’occurrence.

A propos de la société “Wis Element” : Spécialisée dans les économies d’énergies, la jeune société a développé un échangeur thermique à positionner sous le receveur de douche, permettant de réchauffer l’arrivée d’eau froide pour économiser l’énergie.

Wis Element met au point un nouveau produit qui serait commercialisé fin 2020 qui est un ballon d’eau chaude “connecté” contenant des processeurs spécialisés dans les traitements de données d’Intelligence Artificielle. Ces processeurs dégageant beaucoup de chaleur, celle-ci serait  récupérée pour chauffer l’eau du ballon. Ce ballon d’eau chaude serait proposé au public pour 1€ en échange de la connexion sur la box du client.

Wis Element est adhérente au Fablab Robert-Houdin

Partager l'article

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire