Ski/Outdoor : une rondelle de bâton de ski orientable

Fin-Janvier, alors que je participais a la semaine “Cascade de Glace” avec le Club Alpin Français  (FFCAM) de Blois, La rondelle d’un de mes bâtons de marque Grivel s’est égarée dans la nature.

A l’époque ou j’ai acheté ces bâtons, c’était quasiment les seul a pouvoir se plier sans système mécanique de vis a expansion (qui a le fâcheux défaut de se gripper) mais avec un câble a l’intérieur. Bref passons les détails. C’était aussi parmi les seuls a proposer un rondelle orientable. Le système de rondelle orientable s’appuie sur une liaison de type rotule en trois partie. Une “boule” se fixant au bâton par simple emboîtement conique et une cloche venant se clipper dans la rondelle ; venant ainsi emprisonner la “boule” et offrir une liaison mécanique bâtons-rondelle de type “rotule”. Les photos suivantes parlent d’elles-même.

SAMSUNG SAMSUNG

Grivel a baptisé ce système “SATURN” et équipe ses bâtons de cette rondelle. Le problème, c’est que, l’usure aidant, la rondelle se déclippe très facilement. J’en ai déjà perdu deux ! Et c’est la galère a se les procurer. Il faut commander dans les magasins spécialisés, tel que le Vieux Campeur, etc…

C’est la que l’impression 3D m’est venue en aide. En explorant sur thingiverse, j’e suis tombé que une rondelle de bâton de ski qui m’avait pas l’air mal : http://www.thingiverse.com/thing:58928

Le fait est que je souhaitais conserver l’orientabilité de la rondelle. Lorsque l’on évolue à ski de randonnée ou en alpinisme, il n’est pas rare de rencontrer des conditions de pente raide (>35°) en neige dure. Le ski de randonnée se pratique plutôt au printemps lorsque la neige est humide l’après midi mais regèle la nuit. L’alpinisme se pratique en printemps-été-automne avec des conditions de regel nocturne similaires. Le fait est que dans ces conditions, avec une rondelle non-orientable, il arrive parfois que la rondelle ripe sur la neige et empêche l’ancrage du bâton, pouvant occasionner une perte d’équilibre et même des accidents (dévissage). En cas de dévissage, il faut savoir qu’une neige dure ne freinera pas la chute et peut blesser (coupures) la victime.

J’ai donc modifié le design proposé sur thingiverse de manière a ce qu’il puisse s’intégrer sur la “boule” du système SATURN. Pour la liaison “boule”-rondelle, j’ai utilisé de la cordelette de 3mm. Le système est directement inspiré des anciens bâtons de ski en bois avec les rondelles tenues par des lanières de cuir. En passant, il s’agissait de rondelles orientables. Comme la bien-séance du monde libre veut que l’on reverse les modification que l’on fait à un produit open-source, je l’ai reversé sur Thingiverse : http://www.thingiverse.com/thing:325324. J’en ai équipé mon bâton :

SAMSUNG SAMSUNG

Je constate un plus grand débattement et une plus grande facilitée de mouvement de la rondelle qu’avec le système SATURN.

Partager l'article

Vous aimerez aussi...