Un samedi au Fablab Robert-Houdin

La page d’accueil  du site mentionnait pour aujourd’hui, 19 septembre 2020:  “Découverte du Fablab”, découverte relayée également sur facebook. L’invitation a visiblement été trouvée par quelques curieux.

14h : Laurent, Florian, Nicolas, Emeline et Brigitte ont suivi avec intérêt les explications de Mathieu qui leur a fait visiter les lieux et  fait fonctionner l’imprimante 3D, la découpe vinyle, la découpe laser et la CNC pour fabriquer des circuits imprimés.

Je suis moi-même passé vers 17h. Laurent était reparti , remplacé par Thierry, un ancien du Fablab.

  • Laurent, architecte logiciel, vient régulièrement depuis quelques semaines.  Il est venu le matin faire avancer le projet de Vigne rafraichissante avec Daniel :  spécification de l’algorithme d’asservissement prenant en compte les différentes phases de croissance de la vigne.  Il  est resté l’après-midi pour participer à la découverte des machines.
  • Florian, ingénieur électronicien, en recherche d’emploi, vient souvent tant qu’il en a la possibilité : il met au point un petit vumètre à LEDs  qui pourra faire l’objet de l’animation d’un atelier “électronique”.
  • Nicolas , étudiant à l’INSA est déjà passé au Fablab. Il est venu aujourd’hui pour imprimer une pièce en 3D qu’il a modélisé. Il est resté pour aider Emeline à comprendre son problème.
  • Emeline, Etudiante à l’INSA également, est venue pour terminer la mise au point d’un prototype d’imprimante 3D qu’elle a réalisé à l’occasion de son service civique de 6 mois au Fablab d’Auray dans le Morbihan avec l’aide du Fabmanager local.
  • Brigitte vient régulièrement le jeudi ou le samedi  pour apprendre à modéliser avec les logiciels comme inkscape, et apprendre à se servir des machines : aujourd’hui, découpe laser avec Mathieu. Elle possède une brodeuse numérique qu’elle nous fera découvrir bientôt et veut élargir sa palette de possibilités de création.
  • Thierry , revient régulièrement depuis quelques semaines avec l’envie de nouvelles réalisations dont un thermomètre instantané à Infra-rouge.

Voilà, la bonne ambiance, la variété des participants et la  richesse des projets m’ont donné l’envie de partager ce moment convivial.

Le Fablab est sur la bonne pente et mérite d’être soutenu par les élus du Blésois en 2021.

Jean-Jacques

Partager l'article

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire