Outils pour utilisateurs

Outils du site


la_vigne

Le changement climatique

Le changement climatique modifie l’équilibre thermique de la Terre et a de nombreuses conséquences sur l’homme et l’environnement, notamment la hausse des températures très sensible notamment dans les villes.

Végétaliser pour avoir moins chaud

En augmentant, à l'échelle d'une ville, les surfaces végétalisées, il est possible de diminuer la température, en particulier en été, ce qui permet de réduire la consommation d'énergie liée à la climatisation (qui contribue d'ailleurs à faire monter la température à l'extérieur des logements). Une terrasse ou un balcon bien plantés, une façade recouverte de plantes grimpantes, une pelouse arborée plutôt qu'une cour gravillonnée sont autant de moyens de limiter la chaleur à l'échelle d'une habitation ou d'un jardin.

La treille comme machine thermodynamique

Un végétal peut être vu comme une pompe à eau. Extraite liquide du sol par les racines, l'eau ressort de la plante sous forme de vapeur. C'est ce que l'on appelle “la transpiration foliaire”. Cette transpiration foliaire rafraîchit l'air ambiant, à condition que les racines des plantes aient de l'eau à leur disposition. L'eau sous forme de vapeur contient la chaleur latente d’évaporation. L’énergie, donc la chaleur, nécessaire à cette évaporation est prise au milieu ambiant. L’ombre sous une couverture végétale est de ce fait plus fraîche que sous une bâche. Le cycle de réfrigération est réalisé ici avec comme fluide frigorigène la sève de la plante (eau), et comme source énergétique le soleil.

L'organigramme de l'automate de pilotage

la_vigne.txt · Dernière modification: 2020/09/27 15:13 de Jean-Jacques

Outils de la page